02
juin

Tout est relatif

Un sacré bout de temps que je ne suis pas passée par ici dites donc (non, je ne sors pas d’un coma ethylique d’un mois et demi je vous rassure).

Ce n’est pourtant pas l’envie d’écrire qui m’a manqué : combien de fois je me suis assise pour poster un billet plein de « j’en peux plus, je n’y ARRIVERAI JAMAIS JAMAIS JAMAIIIIIIIIIIIIIIS TU COMPRENDS ? » et à chaque fois, je me suis dit que même si ça vous fait marrer, mon quotidien misérable, ça n’allait même pas tellement me réconforter en fait alors j’ai refermé mon ordi, et souvent ouvert un paquet de haribo à la place. Rien ne peut rivaliser avec le sucre, sachez le.

Très mauvais pour le maillot de bain, mais force est de constater que finalement, ben si, j’y suis arrivée. I’m still standing, yeah, yeah, yeah.

Je me surprends à me féliciter d’avoir tenu ces 8 derniers mois sans prendre de médocs, j’en suis réellement fière (flippant) !

:bravo:

 

Alors quelles sont les nouvelles par ici ?

Côté pré-ado en avance sur la crise d’ado, nous progressons. Elle demeure en opposition sur TOUT, mais je réussis à lâcher sur le non essentiel, pour lui donner l’impression qu’elle a gagné dans notre rapport de force continuel (c’est aussi ce qu’elle doit se dire, celà dit). Depuis que je fais la grève des mouillettes beurrées par exemple, après une petite période de tatônnement, elle a fini par trouver le petit déjeuner qui nécessitait le moins d’efforts à fournir. Rapport de force concernant le petit déjeuner : elle a interdiction de partir le ventre vide, MAIS je n’impose pas le type de petit déj… elle a donc choisi… un bol de soupe froide au concombre (si elle pouvait, elle l’avalerait directement à la bouteille j’imagine, ça supprimerait les items : 1- sortir un bol du placard 2- sortir une cuiller du tiroir 3- ranger le bol 4- ET la cuiller au lave vaisselle, hard life). Bon, ma foi…  

Elle arrête l’alto à la fin de l’année, je suis partagée entre le pincement au coeur car elle est douée et que les rares fois où elle prend plaisir à jouer, c’est vraiment, vraiment chouette, et la DELIVRANCE car c’était devenu une horreur de réussir à la forcer à continuer le solfège qu’elle déteste par dessus tout. Une page se tourne. Je ne passerai plus aucun samedi matin de ma vie à faire la queue 3 heures pour obtenir du conservatoire le créneau horaire convoité, ça va me faire bizarre. Vous l’aurez compris, Charlie ne fera pas de musique : j’en ai assez j’ai trop souffayre, hèhèhère #teamopheliewinter.   

Côté ado pas mûre, on stagne. Plus que treize jours ouvrés de collège avant la fin de l’année – oui, je fais des croix sur mon petit tableau secret.

Là aussi, j’essaie de lâcher le plus possible, mais bon. A chaque fois que je vois une note en gras sur Ecole Directe, (ce sont les notes en dessous de la moyenne) je dis un gros mot. Mais comme je progresse, je n’ai plus envie de pleurer, et en plus, j’ai toujours l’espoir chevillé au corps :  quand la note est en dessous de 05 je me dis que peut être il s’agit d’une note sur 10. Souvent, j’ai tort. Même pas mal.

Dire que si j’avais mis 2 euros dans un pot à chaque gros mot depuis le troisième trimestre, je pense que j’aurais pu m’offrir une nouvelle paire de chaussures, les très chères bicolores pointues à clou même. Je vais y penser pour l’année prochaine d’ailleurs. A moi les Rockstud.  

Et j’essaie de rester encourageante quand je reçois ce genre de message

blog3

J’ai encore une marge de progression j’en suis bien consciente, mais je fais des efforts vous en conviendrez j’espère.

Côté Charlie, on va dire que ça roule

robe

Même si elle ne sh’abitue toujours pas à être privée de son papa et qu’elle pleure tous les soirs quand il appelle. On a essayé l’appel le matin, c’est pareil. Et pas d’appel du tout, c’est encore pire. Bref, c’est pas gagné. 

On a profité d’un pont de mai pour rejoindre Mr Opio en Aquitaine, et on a adoré, toutes les 4, cette région que l’on ne connaissait pas.

bordeaux pyla

Ca rend encore plus amère l’idée que l’on ne le rejoindra pas là bas l’année prochaine. Trop compliqué à mettre en oeuvre pour l’instant. On a mis notre mouchoir dessus.

Heureusement, je me sens soutenue dans cette délicate période qu’est l’adolescence, et ça c’est important : je ne suis pas la seule à vouloir desesperement comprendre ce qui se passe dans cette maison.

 

blog

En attendant de trouver la réponse, je mets toutes les chances de mon côté (peine perdue, ça ne marche absolument pas)

blog1

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 Commentaires pour “Tout est relatif”

  1. 1
    Stef dit:

    Enfin !!
    ça fait longtemps que je l’attendais.
    magnifiquement ecrit comme toujours !!!!
    j’ai adoré le teamophélie…
    je ne rapporterais plus de Haribo,
    pour Maureen, son Ptit dej lui monte le coeff légumes/frites.

    Le Bordelais.

  2. 2
    Augustin et augustine dit:

    Moi je dis que t’aurai du venir t’enfiler un petit rosé avec moi sur la plage ce midi si tu vois ce que je veux dire :-) ça aide pas mal à relativiser…
    #teamjmenbaleque!

  3. 3
    Sylvie L dit:

    Et si je te dis que n°2 passe son bac S dans 15 jours avec 4 (sur 20 hein !) de moyenne en maths …. çà t’aide ?
    PS 1 : Perso j’ai arrêté les Haribo …. y fait trop chaud çà les ramollit … beurk …. par contre pour le rosé-pamplemousse …. no comment !
    PS 2 : je t’ai déjà dit que je surkiffe Houston ? 😉

  4. 4
    Elle dit:

    Que dire de plus si ce n’est « encore quelques années, courage » 😀

  5. 5
    9eye dit:

    Ecole directe … nous avons déjà évoqué le sujet ;-). Dans quelques semaines, je supprimerai cette application de mon téléphone, et je pousserai alors un soupir de soulagement. Le répit sera peut-être de courte durée car je sais que l’atterrissage en 2nde sera brutal !
    Moi, je dis « chapeau », tu n’as rien lâché ! Réponse hyper zen mais sans trop sur le SMS … respect … avoir réussi à la pousser jusque là au conservatoire : bravo ! La mienne a arrêté le violon bien avant et comme je suis maso j’ai voulu donner sa chance au petit frère (avec un autre instrument moins grinçant). Ah j’oubliais le petit déj : j’ai commencé le sevrage il y a quelques jours, moins sereine que toi … (me suis planquée pour lui faire un smoothie en douce afin qu’elle avale quelque chose avant de partir).
    Alors tu vois, moi je trouve que tu sors vraiment bien ! (surtout si on pense que je n’ai pas vraiment pas songé UNE SECONDE à arrêter le p’tit verre de vin qui déstresse en préparant le repas …)

  6. 6
    Anne B dit:

    Salut ma belle…C’est triste, mais quand j’entends ton calvaire avec tes filles, je relativise les emmerdes causés par ma propre progéniture…Bon, ils sont encore petits, ils ont une grosse marge de progression ceci dit 😉
    Sinon, je suis a Paris pour la semaine. Si tu as un créneau horaire pour un pot ou autre dis moi. Malheureusement, on est deja bien surbookés entre les familles et amis, mais si tu es flexible, ça pourrait se faire. On sera par exemple au parc Monceau samedi aprem’. Dis-moi. Bises!

  7. 7
    madame alfred dit:

    tiens, j’ai montré « J’ai tué ma mère » à mes 1e cinéma ce matin. excellent film pour plonger au coeur d’une démarche artistique (ça c’est la face 1) et intéressant de les regarder le regarder, on sent que ça bouillonne, que ça questionne sur leur propre relation avec leur mère (face2)… L’an passé, ma n°1 (ado douce, il faut bien le dire) était en terminale (et très bonne élève en plus) donc, tout va bien dans le meilleur des monde et pourtant, année absolument abominable ! imagine, elle avait sa mère en cinéma, son père en spécialité arts plastiques (5h)et en plus c’était son prof principal… l’enfer à la maison : ça a été tendu, tendu, tendu ouh la la ! comme quoi, y a rien à faire, d’une manière ou d’une autre c’est toujours une sacrée période … (et n°2 entre dans une phase précoce d’ado-tempête, ça craint, même si on a 4 ans devant nous pour se préparer à l’avoir, en plus, en classe!) . Bon courage !

  8. 8
    katell dit:

    chez moi aussi çà devient un peu difficile (mais je partais de loin car elles étaient charmantes ttes les 2, et côté scolaire RAS au contraire 😉 ) mais on vient de constater qu’il y avait un truc qui jouait bcp sur leur humeur: la tablette/téléphone/ordi! Elles sont accro (de qui tiennent elles çà?!!? lol) , et çà virait à n’importe quoi (surtt pr ma fille pré ado de presqu’11 ans) , une sorte d’obsession sur IG, rien de terrible. Du coup on a supprimé la

  9. 9
    katell dit:

    tablette, et çà va mieux ds l’ensemble!! elles refont des trucs ensemble, elles lisent à nouveau aussi, bref c’est positif.
    Mais à 2 c’est plus facile de ne pas laisser couler (j’étais seule dimanche….et elle en a profité) .
    C’est vraiment infaisable Bordeaux l’an prochain?

  10. 10
    betsy dit:

    Et bien je dis respect!!

  11. 11
    chris dit:

    J’adore la photo avec Houston, un peu de soutien dans ce monde de fille.
    Ah oui vous aviez envisager de partir à votre tour ?
    De la soupe de concombre ah ah mais où a t’elle trouvé cette idée ? J’ai répéter 100 000 fois au grand de ne jamais partir à jeun le matin, ça lui arrive parfois ! mais bon hein je ne peux pas le gaver alors basta que veux tu, au pire on ira le ramasser.
    Tu verras tu en chies bien avec le 1er mais ensuite ça semble plus cool avec le ou les autres.

  12. 12
    capu dit:

    je suis assez fière d’avoir réussi à passer les 4 ans de collège de mon grand sans jamais avoir su comment on lit les notes sur pronotes !! (ni les devoirs d’ailleurs mais ça j’en suis moins fière 😉
    mais je te rassure cela ne m’empêche pas d’avoir réussi à devenir addict au rosé/pamplemousse et quand tu sais que j’habite maintenant EN FACE de la cave coopérative tu comprends le danger….

  13. 13
    I. dit:

    je trouve que tu t’en sors pas mal.
    T’inquiete poulette on en est toutes la!
    La femme parfaite est une connasse.

  14. 14
    Le Chat dit:

    Hé hé hé mais c’est la dune du pylat que je reconnais là :)
    Bon je suis contente/soulagée de te relise, je m’inquiétais un chouille…
    Tu es une vraie héroïne, vraiment.
    Courage Poulette, ton humour est ton Prozac.
    (T’as essayé de remplacer les haribo par du chocolat noir ?)

  15. 15
    Fanny dit:

    Héroïne, tout à fait. Quand je vois comment je suis une vraie harpie dès que je me retrouve 2 jours toute seule à gérer l’ado (les garçons ça compte pour du beurre) et j’en ai qu’une en plus …. Quand je dis oui, dès qu’il faut que je fasse un déplacement loin très loin … Oui, tu es une sainte. Longtemps, je me suis demandé, mais pourquouaaaaaaaaaa elle est comme ça, je suis une hyper mauvaise mère, mais pourquouaaaaaaa. Et pis j’ai arrêté. C’est déjà assez dur comme ça. …

  16. 16
    couac dit:

    Je suis super admirative que tu gères tes trois filles toute seule, en plus de ton boulot (et du chien qui l’air de rien représente aussi un peu de boulot j’imagine !) !… Vraiment !… Tu as le coeur bien accroché – même pas en pleine crise d’adolescence quasi généralisée, je trouverais ça fort.
    Je pense que tu fais bien de lâcher prise, prends soin de toi et laisse-leur te montrer qu’elles se débrouillent et que tu peux leur faire confiance.
    Pour les notes, tant qu’elles savent lire/écrire/compter, elles ont toute la vie pour se passionner pour l’histoire-géo !
    (commentaire coaching, mais je n’ai pas du tout la prétention d’avoir la solution à tes tourments en fait, hein !)

  17. 17
    Catherine dit:

    J’attendais un article depuis longtemps…
    mais comme je me retrouve dans ce que tu racontes… Mon ado de fille est pareille… Je ne devrais pas mais allez, je le dis quand même: je me sens moins seule, merciiiiiiiiiiii !!!
    courage ! bientôt les vacances
    biiz de Bruxelles

  18. 18
    valérie dit:

    Pendant des années (le plus loin que je me souvienne j’étais au cp) j’ai été incapable de manger le matin. Je balançais mon lait dans l’évier et filais ma tartine à ma sœur. Ma fille ne mange qu’un yaourt le matin. Je te rassure ce n’est pas grave en dépit de tout ce qu’on dit. Tu peux donc lâcher du lest de ce côté là (je veux dire complètement:))).
    En tout cas ravie d’avoir de tes nouvelles et que tu tiennes le coup car moi aussi je suis d’une admiration sans borne au vu de ta situation. Bises

  19. 19
    yza dit:

    lâcher, lâcher, lâcher…c’est l’assurance d’une certaine zénitude et on peut également se sevrer d’école directe… petit à petit l’ado mûrit (si, si!) et devient presque agréable à vivre (si, si!)
    courage!

  20. 20
    Un lutin dit:

    Et ben moi je ne suis pas allée sur scolinfo depuis le début du 3éme trimestre!!!!! YOUHOUUUU : je suis trop trop forte…..je hurlerai DONC juste une fois:quand j’aurai le bulletin!!!!
    en revanche quand je les vois bosser un le bac français et l’autre le brevet: je pense aussi hurler lors des résultats…..finalement je vais peut être pas regarder les résultats……..
    une maman de 4…..

  21. 21
    Benedicte dit:

    C’est toujours un plaisir de te lire (et tellement rassurant de constater qu’on n’est pas seule à en baver avec notre progéniture). Bon courage pour la fin de l’année.

  22. 22
    céc' dit:

    Douces pensées, les vacances sont presque là (enfin j’espère) (et que du coup tu retrouves ton homme) (et pas pour partir au camping, hein) 😉

  23. 23
    les reloux dit:

    je viens d’éclater de rire (devant mon ordi de bureau) et de verser une larme en moins de 3 minutes.
    je te félicite.
    ;o)

    PS : courage sista

Laisser un message

© 2018 | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Knut - Powered By Wordpress