04
mai

Pour toi, public

Ca fait longtemps je trouve, que je ne vous ai pas narré une bonne grosse galère comme il m’en arrive assez souvent. J’en ai quelques unes en stock…  mais comme celle ci est directement liée à une activité kidz-à-Paris dont vous pourriez encore profiter 48h, je me pousse un peu au derche pour rouvrir la porte de mon panneau d’administration.

En ce moment donc et jusqu’à Dimanche (oui celui là, le fameux dimanche de dans 2 jours, le 6 mai 2012) se tient une exposition interactive à la Gaieté Lyrique : Blabla, dont j’avais eu vent via Dad is Geek.

J’ai donc pris les places sur internet, et samedi dernier, à midi tapantes, nous voilà partis tous les 5 du fin fond de l’Ouest parisien, histoire d’arriver large pour déjeuner tranquillement vers Arts et Métier puis enchainer sur la fameuse expo à 14h comme indiqué sur nos billets. A 13h nous entrons dans le parking Vinci du coin, et c’est là que je réalise que j’ai laissé les billets imprimés dans le-tiroir-de-la-commode-de-l’entrée. A ce moment précis, je ne sais pas qu’on n’a pas un besoin impératif d’avoir reservé pour accéder à l’expo… La mort dans l’âme, mais toujours le sourire aux lèvres (même pas grave, c’est notre anniversaire de mariage, on ne va pas gâcher nos noces de corail pour si peu)  je propose à Mr Opio de rester déjeuner sur place avec les enfants comme prévu, pendant que je me fade l’aller-retour pour récuperer les fameux billets.

Aux commandes de la grosse voiture de fonction (si, si, ça a son importance) de Mr Opio, je mets à peine 30mn pour retourner à mon point de départ, et je n’oublie même pas d’enlever l’alarme avant d’ouvir la porte de l’appart (pour une fois, je tenais à m’auto féliciter). Je repars illico, et je vois bien que l’ordinateur de bord me signale que je suis sur la réserve de carburant, mais habituée aux « c’est boooooon sur la réserve t’as encore CIN-QUANTE booooornes aRRête de stresser » excedés de Mr Opio quand je lui montre du doigt ce même signal quand c’est lui qui conduit, je ne m’en fais pas et je repars à l’autre bout de Paris.

Sauf que rue du Quatre Septembre, plus de son, plus d’image. Il commence à bruiner, ça klaxonne derrière, je m’acharne sur la boite automatique, je ne peux pas croire que je suis en panne de carburant c’est juste pas possiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiible. Mais si. Me voilà à pousser cet espèce de tank sous les regards goguenards des passants : hahaha alors la ptite dame elle a un souci avec sa grosse voiture ? OUAIS ! Je cale tant bien que mal la voiture sur un passage clouté et j’appelle, hystérique – est il besoin de le préciser – Mr Opio. L’imaginer en train de galérer comme un malade pour me retrouver à 3 stations de métro de là, sous la flotte avec les 3 minettes qui détestent marcher, dont Charlie en MOTO, oui oui on est cools, on s’était dit, pas de poussette, laissons lui son adorée immonde moto CARS pour une fois, cette vision enchanteresse donc, apaise un peu ma colère. C’est beau l’amour.

Quand Mr Opio se pointe enfin, il s’en suit (étrangement), une légère prise de bec dont je vous passerai les détails – non essentiels à la suite de l’histoire – , mais dont la résultante est que dans l’énervement, Mr Opio repart en quête d’une station service en emportant les clefs de la voiture.  

A titre informatif, les stations service, c’est pas tellement la foule dans ce coin là. Heureusement, il y a un troquet juste à l’endroit où git la voiture, mais j’ai trop peur de la fourrière pour rentrer à l’intèrieur. Nous nous installons donc en terrasse, sous la flotte. Pendant une petite heure. Pile pendant l’heure théorique de la sieste de Charlie. Comment résumer ce moment… je cherche, mais je n’ai pas de mots.

Enfin Mr Opio revient avec le précieux jerricane, et après 10 angoissantes minutes, le moteur consent à redémarrer. Et avec lui, nos sourires de revenir. Du coup, pendant qu’il repart faire le plein, j’ai le temps d’emmener malgré tout les filles à l’expo, ALLELUIA !

Gros et franc succès je dois dire, surtout qu’il n’y a personne et que les filles surexcitées par les évenements, peuvent donc courir, sauter et faire apparaitre et disparaitre les personnages comme bon leur semble. Je sens enfin mes machoires se détendre. Mais honnêtement l’expo est très courte, 5 « tableaux » uniquement, au bout de 20 minutes, l’affaire est pliée. Nous descendons deux étages plus bas, à l’espace médiathèque, vide également (OUF) où les filles squattent les ordis qui proposent un jeu absolument canon : TIP TAP un imagier interactif des éditions Hélium, ciblé à partir de 4 ans mais qui scotche mes filles qui s’en donnent à coeur joie, pendant que Charlie s’adonne à son activité préferée du moment. 

Il n’y a donc pas tellement besoin de réserver, enfin appelez avant quand même histoire d’être sûrs, et si vous prenez des billets sur le net, il n’ y a pas d’horaire, c’est à partir de 14h…

Rendez-vous sur Hellocoton !

34 Commentaires pour “Pour toi, public”

  1. 1
    lesfilles75 dit:

    aaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh merci Christel pour ce bon moment ! j’adore tes galères ! désolée hein ;-)) bon, on peut la voir la moto Cars ???? (de toutes façons c’est nase les annivs de mariage…)

  2. 2
    chris dit:

    Agrhhh sympa votre anniv de mariage.
    Dire que certains ont du penser : pauvre père de famille divorcé c’est son week end de garde hi hi.

    Bah dis donc vous aviez la salle pour vous toutes seules, cool.

  3. 3
    chris dit:

    Je rajoute qu’ils sont tous chiants les mecs avec leurs fameux 40/50 kms sur la réserve ….

  4. 4
    KStories dit:

    Aaaaah :-( la haine !
    Je suis un peu comme ces messieurs, j’attends que le voyant de l’essence soit au rouge vif pour aller à la pompe. Un jour, je crois que comme toi, je tomberais en panne sèche et mon mari, l’est pas gentil comme Mr Opio, lui il me dira « D……..-toi, chérie ».
    L’expo avait l’air bien sympa et les filles ont aimé, c’est cool ! Ca a dû sauver la fin de la journée 😉
    Sinon, le cadeau d’anniv de mariage, c’était quoi ?

  5. 5
    raffaella dit:

    l’expo en elle-même c’est pas terrible terrible quand même mais alors l’endroit est génial et la médiathèque vraiment canon , sans parler du bar du foyer historique qui est sublime , je trouve ( et on y trouve des Boco : petit clin d’oeil à ML hehe )

  6. 6
    peaudane dit:

    D’ordinaire, c’est toujours moi qui dit, cool on a encore 50 bornes :-) la galere, je t’imagine pousser le tank, sans aide aucune evidemment. J’ai connu ca avec ma fiat uno, un samedi apres-midi dans une petite ville de province, en cote, et enceinte de 8 mois et demi, et pas un abruti ne m’a aide. Sous le regard de tout le monde je poussais ma voiture avec le bruit des klaxons pour m’encourager !!
    Happy anniversary, noces de corail, ca fait combien tout ca ??
    bizz

  7. 7
    mesdeuxamours dit:

    Chez nous,c’est plutôt moi qui dit sans arrêt que ma voiture a encore bien assez d’essence pour rouler encore un ou deux jours de plus avant d’aller à la pompe…!!!J’ai bien ri!

  8. 8
    mux dit:

    M E R C I !!!!!!!!!! 😀
    (ici on a de quoi faire 90KM avec la reserve… dois-je donc m’inquieter ?!?)

  9. 9
    Enoo dit:

    Ah la la ma pauvre, quelle galère!!! Dire que je conduis toujours sur la réserve! Oh et le plan d’attente en terrasse, aaaaahhhhhhhh… Bon enfin ça c’est mieux fini! Et avec tout ça, vous avez quand même fêté vos noces de corail?!

  10. 10
    Manuella dit:

    Au nom de toutes les femmes et mamans du monde qui ont loosé un jour, je te dis un profond merci de partager cette aventure avec nous, avec beaucoup d’humour et de dignité : oui, on peut looser avec classe !!!

  11. 11
    capu dit:

    je me permettrai de te citer quand pour la millième fois l’Homme me dira de me calmer sur le voyant « essence » allumé 😉

  12. 12
    céc' dit:

    L’an passé je suis tombée en panne d’essence avec la camionnette du boulot -dont la jauge était défectueuse mais mon collègue m’avait dit « pas de souci »- (pas question de la pousser pour le coup) juste devant le parlement fédéral… càd la « zone neutre », truffée de flics en grand uniforme, où absolument aucune voiture n’a le droit de se garer! les MP et les gendarmes étaient chez moi en moins d’une minute, en se demandant sans doute si je préparais un attentat!… Enfin je précise que si elle avait roulé encore 20m avant de s’arrêter j’aurais pu en plus m’arrêter pile sur les rails du tram et bloquer 2 lignes à grande fréquence, donc je suppose que j’ai eu « de la chance » ! … Je précise que le dit collègue est venu m’apporter le jerrycan d’essence en s’excusant, quand même…

  13. 13
    scriboui dit:

    Quelle aventure !! Une heure en plus à attendre en terrasse avec trois enfants dont une en bas âge (ça j’ai du mal à l’imaginer car mon deuxième est tellement infernal qu’en fait ça fait 3 ans et demi que je ne sors plus nulle part !). Sinon moi la panne d’essence c’était sur l’A86, heureusement à 2 heures du mat donc pas très fréquentée mais bon la haine quand même, la jauge ne fonctionnait plus (c’est comme ça que je l’ai su !).

  14. 14
    Céleste dit:

    C’est dans ces moments-là que je me dis que j’ai bien fait de ne jamais passer mon permis 😀
    Je crois que je vais essayer de faire l’expo demain…

  15. 15
    steph dit:

    mon pire cauchemar!

  16. 16
    Murielle dit:

    si j’étais rédactrice en chef du Elle je te filerais dare dare une chronique !

  17. 17
    Desjoursdeslunes dit:

    Je ….me marre comme une tordue! Je trouve quand même génial que vous ayez quand même fait l’expo! Je crois qu’après de telles péripéties nous aurions capitulé !

  18. 18
    jeanne and the moon dit:

    argh… la journée de m°%¨de… Joyeux anniversaire de mariage… rockmantique à souhait!

    on veut voir la moto!!!

  19. 19
    Anne B dit:

    Punaise, ma pauvre!

  20. 20
    I. dit:

    Ben dis donc, sacré aventure!
    Je suis admirative de votre calme malgré tout ça….

  21. 21
    Bob dit:

    Enormous :))) !!!
    Et ah tiens, une prise de bec, vraiment ? Etonnant ;)) !!
    Happy Birthday qd même Miss Frenkel !!
    Biz

  22. 22
    Amri dit:

    Excellent ! C’est beau l’amour !
    Je regrette juste que tu n’aies pas prêté ton Iphone pour qu’un passant te prenne en photo en train de pousser la voiture !

  23. 23
    ursula dit:

    ah ah j’adoOOre ta vie!!!

  24. 24
    Rconnection dit:

    A la lecture de ton message, j’oscille entre 2 sentiments: l’envie de rire et celle de pleurer (quand je m’imagine à ta place ;-))…

  25. 25
    sophie dit:

    J’adore … allez encore des histoires de galère !!!! Vide ton stock 😉

  26. 26
    TheYoupiTouch dit:

    oh c’est dommage que tu passes sous silence les meilleurs moments !!

  27. 27
    patricia dit:

    Enorme :)
    AHHHH loose quand tu nous tiens!!

  28. 28
    gaellebt dit:

    je crois qu’à ta place, j’aurais fondu en larmes, planté tout ce petit monde et serait rentrée à la maison enterrer ma honte sous un bon bain chaud et une tablette de chocolat !! :) en tout cas encore une fois ,tu m’as bien fait rire !! :) Merciiii !! :)

  29. 29
    Céleste dit:

    Effectivement, je suis allée voir l’expo le week-end dernier et même si le Pois chiche a adoré et aurait pu rester des heures à courir après les bonhommes devant le premier tableau, j’avoue qu’avec le Brun, on s’est un peu dit : « Tout ça pour ça ? »
    Et pourtant, je n’avais pas eu à surmonter mille obstacles pour arriver jusqu’à la gaieté lyrique, moi !
    (par contre la bibliothèque est carrément géniale !)

  30. 30
    JennyMarseille dit:

    J’ai ri, mais j’ai ri!! C’est la semaine dernière que j’ai eu chaud aux fesses: sur un Montpellier Marseille toutes les pompes sont concentrées sur Fos (ben tiens) mais moi je suis arrivée en réserve bien avant, nomdediou… Sortie de l’autoroute fissa fissa à Nîmes, HEU-REU-SE-MENT que j’ai pas fait ma maligne (genre, allez, c’est boooooooon), y’en avait jusque 50 bornes pour la prochaine pompe….

  31. 31
    Gawell dit:

    finalement il y avait besoin ou pas des billets pour l’expo ???
    ca aurait pu etre pire, tu etais seule avec les 3 filles sous la pliue pour pousser ta voiture…
    je raconterai ta mesaventure a Mr Ketchup qui tente l’AR a NYC sur la reserve ( 50 bornes quoi), je le vois bien en panne d’essence dans le tunnel tiens !

  32. 32
    inzemood dit:

    Excellent merci de ce partage de galère, je te décerne la palme peu officielle de la Pierrerichardisation du mois de mai, m’enlevant au même titre la possibilité de la recevoir encore une fois ce mois ci 😉 Merci

  33. 33
    blandine dit:

    J’espère que vous avez passé une fin de journée plus cool, quand même 😉

    Testé pour toi : en partant de notre lieu de vacances au dernier WE de l’ascension, P. nous dit en rigolant, à A. et moi, qu’il faudra qu’on s’arrête sur l’autoroute pour faire le plein, histoire qu’il ne nous fasse pas le coup de la panne, hein.
    L’indicateur passant à l’orange, on s’arrête à la première station venue … pour y trouver l’accès aux pompes barré par des plots oranges.

    SILENCE DE MORT DANS LA VOITURE.

    Il s’est avéré que la station avait un pb de logiciel et n’était donc pas autorisée à vendre de l’essence ; P et A ont traversé l’autopont avec un bidon pour aller récupérer une dizaine de litres de l’autre côté de l’autoroute. Au moment de les transverser dans la voiture, la bonne humeur était revenue et le fou-rire général a d’ailleurs compliqué la manoeuvre.

    Toujours est-il que, cette année, on refait le même WE mais, comme c’est bizarre, A et moi faisons voiture commune tandis que FX, qui était rentré tranquillement en train l’an dernier, tente l’aventure avec P.

  34. 34
    Haydee dit:

    Desolee mais tes galeres me font toujours hurler de rire ! Ca doit etre parce qu’elles me rappellent les miennes… J’apelle ca mes « grands moments de solitude », alors ca fait du bien de savoir qu’on est pas la seule a se retrouver dans des situations comme ca avec ses gosses sur les bras.

Laisser un message

© 2018 | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Knut - Powered By Wordpress