01
juin

Londres à 5

Et bien laissez moi vous dire que j’ai trouvé ça moins easy que Barcelone à 5.

Évidemment le programme était un peu ambitieux, pour optimiser au maximum ce très court séjour de 2 jours et demi, et j’aurais sans doute du accepter de tout miser sur les parcs sans rien faire d’autre, mais je n’ai pas réussi à me raisonner.

Une fois avoir posé la valise dans notre hôtel, super bien placé, mais avec des pancartes qui ne présageaient rien de bon tout le long de la rue (hum hum)

(ils proposaient une corbeille de fruits frais pour qui mettrait un avis positif sur TripAdvisor : pas classe, bref je ne recommande pas, sauf si vous avez un sommeil de plomb ou êtes équipés de boules Quies, le Grand Plaza Serviced Apartments)

nous avons speedé pour assister à la relève de la garde, celle des gardes à cheval, dont Jo parlait depuis des semaines. Mais le timing était trop court et nous sommes arrivés juste à temps pour les apercevoir s’éloigner en trottinant. Les boules. Heureusement la Queen m’a sauvé du boudin naissant sur le visage de mon ainée, car du coup nous étions aux premières loges pour assister aux répétitions des festivités pour son anniversaire, (qui aura lieu ce week end du 2 juin by the way). GOD SAVE THE QUEEN.

    

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la Tate Modern, où j’avais prévu notre déjeuner, histoire de faire simple et pratique pour l’étape d’après : l’expo de Damien Hirst, que j’adore. Nous nous sommes contentés du Café 2 situé au rez de chaussé, et je dois dire que c’était top : un grand espace, des mamans allaitantes partout avec des bébés et petits dans tous les coins, de quoi se sentir ultra à l’aise, même avec une petite Charlie en plein Terrible Two. Le menu enfant (jusque 12 ans) est offert quand un adulte prend un plat de la carte, il y a des crayons de couleurs et des menus à colorier, ça reste super raisonnable et plutôt bon, et juste devant il y a une grande pelouse pour se défouler un peu avant d’entamer la visite, bref : over-validé.

Concernant l’expo, comment dire… j’ai fait une énorme erreur d’appréciation en y trainant les enfants. Surtout Jo, ma grande fan des animaux. Écrire qu’elle a peu apprécié de tomber direct nez à nez avec une tête de vache baignant dans son sang et ensevelie sous une tonne de mouches vivantes,  serait un peu en dessous de la réalité. Elle a avancé encore 3 pas jusqu’aux animaux coupés en deux et exposés dans du formol puis  son papa l’a évacuée avant qu’elle ne fasse réellement une crise de nerfs.  Hum. Bon mais à part ça l’expo est chouette hein, mais y en a sûrement d’autres plus adaptées à nos jeunes amis comme on dit.

Sur mon super fichier Word, il était prévu que nous partions prendre le bateau pour traverser la tamise et rejoindre la Tour de Londres  mais finalement on a décidé d’y aller à pieds, vu le temps clément. La balade sur les bords de la Tamise est vraiment sympa, et nous avons presque regretté de ne pas être allés déjeuner chez Fish dans le Boroughmarket, c’est clair qu’on y fera un repas lors de notre prochain séjour.

Si vous avez prévu de visiter la tour de Londres, je ne peux que vous conseiller de télécharger et prendre la peine de traduire ce kit d’activités pour les enfants de 5 à 11 ans, qui est vraiment super bien fait et qui est illustré par Guy Fox pour ne rien gâcher : Explore Kit (les réponses sont à télécharger au même endroit, ainsi qu’un autre petit carnet dédié aux Corbeaux qui gardent la Tour, ici). 

Nous avons terminé la journée dans Kensington Gardens, juste au bout de la rue de notre hôtel, à donner des chips aux écureuils. Certes ce ne sont au final que des cousins de nos rats – eiiiiiikk, mais il faut bien l’admettre : ils sont quand même bien mignons.

 

 

Le lendemain, après être rentrés des Studios harry potter, nous avions prévu de monter dans The Eye, cette gigantesque grande roue qui offre un panorama unique sur Londres. Bon. Je ne souffre pas du vertige, mais je dois dire que vraiment je ne me suis pas sentie super à l’aise dans la capsule et que j’ai eu hâte que le tour s’achève. Dommage !

Pendant tout ce temps, la miss Charlie n’était pas très contente de devoir rester arnachée dans sa poussette et nous l’a fait savoir de façon assez…euh… prononcée, mais avec le monde qui grouille dans les endroits touristiques, c’était vraiment impossible de la laisser vadrouiller à son aise, même si on essayait de la laisser le plus possible, ça n’était pas la meilleure idée du siècle de vouloir lui faire partager notre week end. J’espère qu’elle ne va pas developper une aversion à Londres en réaction.

Pour nous faire pardonner, nous avons filé dare dare retrouver nos potes les amateurs de chips et Charlie a pu s’en donner à coeur joie dans l’aire de Jeu de la Princesse Diana.

Le lendemain et dernier jour, j’avais prévu de faire un peu de shopping sur Oxford Circus, mais en fait, après un passage obligé chez Hamleys, où les filles ont fait un arrêt à CHAQUE stand, (il faut dire que les « démonstratrices » sont vraiment mortelles) ,

nous nous sommes arrêtés pour déjeuner sur ma petite place chérie : St Christopher’s place chez Carluccios : un italien en terrasse, hmmm…  Et puis nous avons filé dare dare avant que les filles ne meurent étouffées entre deux sacs de shopping, retrouver une dernière fois Kensington Gardens.

Il était déjà temps de remonter dans l’Eurostar.

Je crois que j’ai déjà envie d’y retourner… c’est grave docteur ?

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 Commentaires pour “Londres à 5”

  1. 1
    few sts a day dit:

    Hamley’s et le « beateau de Diana » m’ont aussi sauve la mise avec ma grande d 2 ans a l’époque … j’y retournerais avec plaisir, on va deja voir comment se passe la Toscane cet été – j’ai un peu peur avec la naine qui est très vite fatiguée :o /

  2. 2
    céc' dit:

    Tu m’épates, quelle pêche d’organiser ces grands city trips en famille! Tes grandes vont en garder de super souvenirs !

  3. 3
    mevla dit:

    Encore un chouette we!

    bravo pour les recherches de cahiers d’activités, et ma foi c’est quand même un sacré programme en un peu plus de 2 jours!

  4. 4
    raffaella dit:

    un we dense mais so british et puis bravo pour ton organisation impeccable : t’es vraiment douée pour ça !

  5. 5
    Laetitia dit:

    J’adore le petit sac à dos de charlie! dis moi que ce n’est pas toi qui l’a fabriqué et que je peux dégoter le même pour ma grande bébé!

  6. 6
    Pascale dit:

    C’est sûr qu’avec les enfants, on ne fait pas que ce qu’on a envie…

  7. 7
    KStories dit:

    Trop cool j’adore.
    The Eye, moi devant la roue, j’ai réfléchi, respiré plusieurs fois, expiré tout autant de fois :-D me suis raisonnée, j’ai pensé à mes clichés, etc… mais j’ai pas pu, j’ai fait demi-tour juste avant d’y monter :-( la prochaine fois, j’y vais ! enfin peut-être.
    Ca avait l’air bien génial, et tout comme toi, j’ai hâte, super, vachement, très hâte d’y retourner !

  8. 8
    mux dit:

    j’adore la photo de charlie qui embrasse le sol !! :-D

  9. 9
    Mirabelle dit:

    Ça donne trop trop envie ton récit.
    Dommage d’être si loin de l’Eurostar… snif

  10. 10
    caro(roca) dit:

    je vais te faire avoir une crise de nerfs là (juré c pas méchant c juste de la curiosité tu me connais) mais dis moi vous improvisez jamais? je veux dire tu laisses jamais un petit moment pour le hasard?
    tu as vraiment « raté » ta vocation poulette ou tu peux encore remarque, tu aurais du monter une agence de voyage pour famille, ce putain de sens de l’organisation faut que tu en tires partie c qd meme assez dingue…maintenant à chaque fois que je v qlq part j’suis a 2 doigts à t’appeler genre « bon alors la il me reste 2h tu me conseilles quoi? » ahahahah
    biz

  11. 11
    La Châtaigne dit:

    …ah oui, tiens, hum… j’avais un billet London à écrire, moi aussi (hahaha) !

    J’ai adoré la bouillette de Charlie, sa tentative d’escalade de la cabine (genre mais elle est ouf ? moi j’aurais été couchée à plat ventre par terre en chialant ma mère) et ta version de l’expo Hirst ;)

    x M

  12. 12
    Anne B dit:

    Ben moi, j’ai le vertige, tu ne me feras jamais monter dans un truc pareil – rien que de passer a pied sur un pont, je panique deja grave…Quel courage tu as en tout cas de faire tous ces voyages avec les trois – je pense surtout aux valises pour tout le monde, lessives en rentrant et autres horreurs! Bisous!

  13. 13
    yasmine dit:

    on va devoir aller à Londres voir Harry!!!!

  14. 14
    yasmine dit:

    J’adore tes commentaires!

  15. 15
    desjoursdeslunes dit:

    N’empehe que vous avez une pêche d’enfer de tout faire en famille! Moi je ne rêve que d’une chose: un we a deux et rien qu’a deux,

  16. 16
    Opio dit:

    @roca : il m’en faut un tout petit peu plus pour la crise de nerfs ;-) et justement si, y a de la place pour tout, mais j’ai une trame qu’on suit, plus ou moins parfois moins que plus d’ailleurs, en fonction des envies du moment, de la méteo, etc… Mais le total free ride avec les miennes et surtout avec Pignon, qui part en stress si j’ose répondre un « on verra » ou « je ne sais pas » en mode derviche tourneur à creuser des tranchées autour de moi pour se calmer… non, je ne tente plus. J’ai testé à lisbonne quand je m’etais plantee de guide et que du coup on n’avait pas de plan de route et ça a été l’enfer, plus jamais !
    Mais je te rassure, à deux j’ai pas de fichier word promis, on flâne, on se paume et c’est bon ! (même sous la flotte et 5 degrés comme maintenant à Stockholm :-D )

  17. 17
    chris dit:

    wahou quel programme.
    J’imagine que les semaines sont les bienvenues pour se remettre de ces week end.
    J’adore les photos de Charlie qui vit sa vie, elle n’a pas l’air de manquer d’imagination, excellent

  18. 18
    Mary dit:

    Bonsoir,

    je vous accompagne dans vos périgrinations qui me font sourire et je revis ce que nous vivons aussi (2 filles de 10,5 et 8 ans et un garçon de 4,5 ans). En février nous avons testé Barcelonne : une bonne organisation mais beaucoup de bonheur dans cette ville merveilleuse et quand on voit comment nos enfants en parlent encore aujourd’hui! Cet été on teste Venise (et l’avion pour la 1ère fois pour eux). Ma grande était plutôt casanière plus jeune mais maintenant elle voudrait partir tout le temps!Elle s’est lancée dans l’écriture de roman de voyage! Mary

  19. 19
    Céleste dit:

    Si tu décides un jour de te reconvertir pour monter une agence de voyages en famille, tu me préviens : je te refile direct l’agenda de TOUTES mes vacances :-D

    Et les mojitos à Stockolm, c’était comment ?

  20. 20
    Sev dit:

    ça avait quand même l’air bien cool…..
    Faudra queue pense à te redemander tes fichiers word car on partira là-bas

  21. 21
    ameva dit:

    merci pour tes reportages de voyage, c’est super !!
    quant AIRBNB, tu conseillerais, je cherche pour cet été !! les photos sont chouettes, les avis ok … mais se lancer comme ça pour 15jrs de vacances oups aïe !!!

  22. 22
    ameva dit:

    euh c’était une question en fait dans le com, j’ai oublié les ???
    merci bises

  23. 23
    Anne dit:

    Heu… Damien Hirst, t’es sûre ? T’avais vu avant ? Parce que même moi que je baigne dans l’art et tout et tout, ce con-temporain là me fait juste vomir… Alors y amener mes poussins ? Heu, nan, nan, j’aurai trop peur que l’artiste, de passage entre deux demi vaches me les fossilise dans la résine ou les noye dans le formol.
    Sinon, dans le registre des autres con-temporanéités, y’à la machine à crottes, dite « cloaca »(ca), ça, c’est plus rigolo, c’est juste que ça sent pareil que la crotte, of course ! Et le chic du chic, c’est que pour la modique somme de 1000 dollars, tu peut ressortir de l’expo avec ton paquet de crotte « made in cloaca » sous vide pour rentrer chez toi avec de l’art hyper-con-temporain.
    Wouarf !
    Bon, sinon, trêve de pipi-caca, elles ont de la chance ces fillottes là de découvrir le monde avec leur maman et leur papa. Trop bien !

  24. 24
    lilou dit:

    Top la classe les opio’s on tour! Pour rome c’est chaud bouillant avec des enfants je trouve, j’ai failli les abamdonner une ou deux fois a des touristes japonais et puis finalement uen glace et ca repart mais tu fais quand meme bien d’y aller en amoureux meme pour un diner!!! kiss

  25. 25
    anne laure dit:

    je viens de découvrir ton blog ce matin, et je voulais juste te dire que j’adore!!déjà c’est une mine d’or pour les sorties en famille, pour les bons plans, pour les idées d’activités avec les enfants, mais surtout qu’est-ce que c’est drôle, je me suis marée un paquet de fois! bref, je mets dans mes favoris et à trés trés bientôt!!

  26. 26
    Butterfly dit:

    tiens tu es allée sur Bayswater toi ;-) c’ est mon quartier à chaque fois que je vais à londres …Je ne connais pas le Carluccios dont tu parles, je vais à celui de Covent Garden hyper bien aussi. Ton programme me donne une envie folle d’aller faire un petit tour à Londres.

  27. 27
    Marie dit:

    Quel top ce Family London tour !
    J’ ai un super souvenir d’ un voyage à deux pas si lointain ! A deux … c’ est … plus calme! :-)

  28. 28
    Sandrine dit:

    Merci pour les adresses et le programme, je vais garder tout ça précieusement, sauf peut-être l’expo Damien Hirst (et les écureuils, parce que, comme toi, beurk).

    J’adore la photo où Charlie se roule par terre (de désespoir?)

  29. 29
    » Blog Archive » Sweet Escape dit:

    [...] du départ que l’appart-hôtel que nous avions déniché, se trouvait être le même que celui où nous avions séjourné en famille l’année précédente celui là même que je n’aurais recommandé à personne tant il était bruyant la nuit. The [...]

Laisser un message

© 2014 | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Knut - Powered By Wordpress