22
mai

Hoi An, attention : coup de foudre

Nous voici installés à Hoi An pour un séjour de 4 jours. Nous avions privilégié un hôtel un peu excentré de la ville (5 petits kilomètres), mais près de la plage, histoire de combiner un séjour balnéaire tout de même dans le voyage. Pour rejoindre la vieille ville, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, l’hôtel proposait soit une navette, soit des vélos.

Hoi An aura été notre premier véritable coup de coeur. D’abord l’hôtel était franchement terrible, pas tellement luxueux et même un peu vieillissant, mais avec un charme fou, en bordure de rivière. J’avais auparavant visité pas mal de sites car je voulais optimiser au maximum notre séjour là bas, dont celui çi que j’avais trouvé pas mal : Goodmorning-hoian et grâce auquel j’avais noté tout ce que j’avais envie de voir.

La vieille ville de Hội An est vraiment merveilleuse. Bien sûr c’est archi touristique, avec des souvenirs et des restaurants à chaque pas de porte, mais je ne sais pas, il y a un charme particulier qui opère, les véhicules à moteur sont interdits la journée et jusque 22h ce qui est vraiment vraiment VRAIMENT agréable, des milliers de lanternes éclairent la ville à la tombée de la nuit, les ruelles étroites sont bordées de maisons anciennes, en jaquier, un bois très foncé pratiquement noir, c’est tout simplement féérique, on a été complètement séduits, tous les 5.

20140416_091844

20140416_093616

HoiAn

Dès notre arrivée, les filles ont investi la petite piscine avec ses transats dans l’eau jusque tard le soir. On a instauré d’ailleurs une petite routine tout de suite (ah les habitudes… ) on les sortait à grand peine de l’eau vers 19h, le temps de se doucher et de se rhabiller pour prendre la navette pour aller se balader et diner dans la vieille ville et on rentrait vers 22h en taxi pour 5 dollars. On montait coucher les filles, et on redescendait siroter un cocktail au bord de la rivière en se faisant azimuter par des moustiques sanguinaires. Petite parenthèse mosquito, les moustiques vietnamiens n’en ont rien à foutre du Cinq sur Cinq spécial Tropiques, ni de la concoction maison bio ni de l’anti moustique de base. J’ai testé les 3 (si, si) : que dalle. Enfin si, pardon, le 5/5 est en fait un dissolvant de compétition ! à défaut d’éloigner les moustiques, il enlève parfaitement toute trace de vernis à ongles. GUEUX. Fin de la parenthèse.

Je voulais absolument aller diner chez Mr Hi, chaudement recommandé sur le net, on a eu un peu de mal à trouver, il se mérite ! En fait il s’agit d’une enfilade de grandes tables et bancs, chaque table appartenant à un restaurateur différent. L’ambiance était hyper familiale, chouette, et on s’est régalés pour un prix absolument ridicule. On a testé là bas le plat typique de Hoi An : le Cao Lau, terrible, après avoir goûté le mien, les deux grandes en ont commandé un, et l’ont terminé, c’est dire. Super bon également, le My Quang. Il parait qu’on y sert le meilleur jus d’orange de la ville et je dois dire qu’il était en effet super bon. Il est situé dans une impasse donc aucun passage, les filles s’en sont données à coeur joie à jouer devant, le paradis.

MRHI

Nous avions une « excursion » prévue pour aller visiter la vieille ville en vélo avec une guide, et heureusement qu’on s’est lancés avec elle, je crois qu’on n’aurait jamais franchi le cap de se déplacer en vélo sinon, et ça aurait été trop dommage. Mais la circulation est vraiment stressante, bien qu’il s’agisse essentiellement de deux roues, il faut quand même avoir le coeur bien accroché, même en dehors des croisements, où là c’est vraiment atroce : il n’y a pas de feu rouge. Personne ne s’arrête, il faut se lancer et surtout, ne pas s’arrêter et serrer très fort les fesses. On circule normalement à droite mais pour une raison inconnue en fait tout le monde circule au milieu et c’est le plus rapide qui force le passage ou celui qui klaxonne le plus fort, et vous avez beau être complètement à droite à raser le trottoir il n’est pas exclu qu’une moto arrive pile en face de vous et ne se déporte absolument pas. Ca surprend. Donc pour une première sortie, être accompagnés par notre guide, c’était vraiment rassurant. Pour mon plus grand bonheur, Maureen n’a pas trouvé de vélo à sa taille et a voyagé à l’arrière de celui de Mr Opio, puisque j’avais pour ma part Charlie. Je crois que je n’aurais pas supporté l’idée de voir ma tête en l’air s’engager dans un carrefour. Enfin j’ai bien conscience que je ne donne pas très envie, mais vraiment, ces balades en vélos ça a été absolument génial, on a tous adoré, malgré tout.

IMG-20140419-WA0003

IMG-20140419-WA0005

Hanoi2

On a donc passé une matinée à visiter la vieille ville mais rapidement les filles ont montré des signes de faiblesse, c’est vrai qu’il faisait une chaleur absolument écrasante, on est donc retournés à l’hôtel en bateau, sur la rivère Thu Bon. 

  20140416_103132

Jo Poisson

Et on a opté pour la plage, proposée par notre hôtel, qui était à 5mn à pieds. Il y a en fait deux plages à Hoi An, une très touristique : Cua Dai, avec une succession de restaurants et de transats où tous les touristes des hôtels environnants sont envoyés, pas très charmante du coup. Mais les filles étaient ravies de découvrir les rouleaux de la mer de Chine, elles qui sont habituées à la méditérrannée (vous imaginez le choc).20140416_140936

 

HoiAn5

Hoi An 3

 L’autre plage : An Bang, est un peu plus excentrée, à quelques kilomètres qui valent vraiment le détour : quelques restaurants de plage carrément chouettes (notamment La Plage, à l’extremité droite de la plage, où l’on mange en plus extrêmement bien), et c’est tout. Beaucoup de pêcheurs qui nettoient leurs filets, des locaux qui viennnent se rafraichir après le travail… on a adoré.  Aguerris par notre première sortie, nous nous sommes lancés seuls à vélo pour y aller, et quel bonheur. C’est vraiment un de mes plus chouettes souvenirs, ces balades en vélo sur les routes de Hoi An.

HoiAn4

20140418_115847

HOiAN6

HOiAN7

On avait aussi prévu une journée pour visiter les îles de Cham voisines, qui sont classées réserve marine et forment un archipel de 8 iles, à 16 km de la côte. On a d’abord visité l’ile principale, avec SA pagode, puis notre guide nous a emmené sur une autre petite île, pour un déjeuner sur la plage, seuls au monde avant de profiter des eaux cristallines.

CHAM2

De loin, le paradis, de près: grosse déception, la plage était une véritable poubelle, sacs plastiques, chaussures, bouteilles diverses et variées… je ne m’attendais pas à ça. Le choc. Les filles se sont amusées à ramasser des coquillages, mais personne n’avait très envie de se baigner, dire que l’archipel est réputé pour la plongée, quel dommage.

CHAM

Je ne peux pas terminer ce post sans parler des boutiques de sur mesure. Hoi An est réputée pour ses tailleurs, c’est LA ville du sur-mesure. Il y a des centaines de boutiques qui proposent toutes de faire des vêtements, et même des chaussures. Là encore, je m’étais renseignée avant de partir et je suis allée directement avec mes tissus ainsi qu’un modèle de blouse que je voulais faire refaire, chez Anna (Lang Bian– 89 Tran Hung Dao Street) testée et approuvée par une amie d’amie. Je lui ai déposé mes tissus en fin d’après midi, elle a pris de rapides mesures, le lendemain soir j’avais mes 4 blouses, parfaites (10 $ la blouse). J’ai regretté évidemment de n’avoir pas emporté d’autres tissus et modèles (les tissus de sa boutique n’étaient pas à mon goût on va dire) mais bon, je reviendrai ! en tout cas vous pouvez y aller les yeux fermés, elle est charmante et parle un anglais parfait. Juste à côté, elle m’a conseillé une boutique amie, spécialisée dans les cuirs. Je voulais refaire faire un petit sac tout simple, j’ai hésité devant le choix de cuirs (trop !) pour finalement opter pour un joli jaune citron. Idem, mon sac était prêt le lendemain, ça m’a coûté peut être un peu cher à la réflexion (35 $), mais je ne regrette pas, c’est MON sac unique à moi.

Côté shopping, à part les tailleurs et les vendeurs de souvenirs, pas grand chose, mais une boutique mérite le détour : Ô Collective (85 Nguyen Thai Hoc), que j’avais reperée car elle distribue la céramique que j’avais loupée à Saïgon. Malheureusement, c’est une toute petite partie des produits Amai qui étaient représentés… le drame. Bon de toutes façons j’ai dit qu’on reviendrait à Hoi Ann, même pas mal.

Côté restaurants on a tellement aimé Mr Hi qu’on y est retournés deux fois, alors qu’il y a vraiment pléthore de restaurants. On a testé aussi Miss Ly pour y fêter l’anniversaire de Mr Opio, un peu plus chic et raffiné, d’ailleurs il faut impérativement réserver, ainsi que le Treat’s Café, très bon aussi avec une jolie cour intérieure. Je pense honnêtement qu’on mange bien partout à Hoi An.

Et puis il a fallu repartir, ça a été vraiment dur… La longueur de ce post indique à quel point j’ai aimé séjourner là bas… on a même décalé l’heure de départ tant on voulait profiter au maximum, mais Hué et sa cité impériale nous attendaient.

20140417_081610

IMG-20140419-WA0002

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 Commentaires pour “Hoi An, attention : coup de foudre”

  1. 1
    Anne B dit:

    Attends, et les filles ont supporte les longues randonnees a velo a la barbare sur le porte bagage? Elles sont courageuses, dis-moi 😉

  2. 2
    marie dit:

    Juste MAGNIFIQUE!!! Merci de nous faire partager tout ceci , quel bonheur à lire et a regarder…
    tes photos sont splendide, bref que du bonheur!!!

    Merci pour ce beau récit détaillé.

    bisous

  3. 3
    KStories dit:

    Oui, on le sent au travers de ce récit, que tu as particulièrement aimé cette étape. On ressent du bonheur et de la sérénité :-)

  4. 5
    clem dit:

    Je suis impressionnée par la préparation de ce voyage, ça a du te prendre un temps dingue !!!
    C’est génial. Merci de partager, ça donne vraiment envie.

  5. 6
    chris dit:

    Merci pour les photos, les récits.
    On sent que tu avais super bien préparé ce voyage, c’est sans doute ce qui vous a permis d’en profiter autant.

  6. 7
    sophie dit:

    Je veux aller au Vietnam…

  7. 8
    zadigetcome dit:

    J’adore ton récit, vraiment passionnant, merci de partager votre voyage, c’est fabuleux.

  8. 9
    Good Morning Hoi An dit:

    Bonjour,

    Ravi que votre voyage à Hoi An vous a plu et que notre site vous a aidé pour cela.

    Thibaut de Good Morning Hoi An

  9. 10
    chrisssine dit:

    ton récit me fait rêver… d’autant que j’ai un peu le même type de projet à l’esprit pour l’hiver prochain.
    je prends des notes donc et j’attends la suite !

  10. 11
    céc' dit:

    Génial, vraiment !!! Ca donne envie de partir illico (ah si j’étais riche… hum hum) et je suis moi aussi impressionnée par toute la préparation, waouw !

  11. 12
    Anne dit:

    Alors, pour les moustiques, la prochaine fois que tu retournes au pays de tes ancêtres, tu fais, 1 mois avant, une cure de vitamine B9 (acide folique). Et tu continues pendant le voyage.
    Les moustiques n’aimes pas du tout l’odeur que tu dégages avec ce truc là. Bzzzzz

  12. 13
    Gnima dit:

    Tu nous as offert la collection Charlie :
    – CHarlie et le Chaudron magique (mais que pouvait-il bien y avoir à l’intérieur ? et la louche donc!!) ; CHarlie et la fleur de frangipanier, Charlie en James Bond Girl près du Pacifique…adorable !
    Au fait, je trouve ton aînée très typée, ce ne serait pas chez elle que tes origines ressortent le plus ? Belles photos, vacances qui ont de l’âme, c’est beau !!

  13. 14
    Teace dit:

    Merci pour toutes ces infos. NOus sommes en pleine préparation de notre voyage au Vietnam (enfin, on part dans 10 jours… on n’est pas du tout en retard) et tes articles nous aident beaucoup à y voi run peu plus clair. Merci donc et hâte de lire la suite !!!!

  14. 15
    caro dit:

    super dis-donc ! ça me donne envie d’aller à Hoi Ann ! trop bien l’Asie, hein 😉 !

Laisser un message

© 2017 | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Knut - Powered By Wordpress