07
août

Dans les rizières

Nous quittons notre jonque en fin de matinée, et en attendant de repartir pour la baie d’Along terrestre, nous visitons un peu l’île de Cat Ba, sans aller très loin car la voiture doit nous chercher juste après le déjeuner. Je n’ai pas trop parlé des bestioles rencontrées jusque là, parce que finalement, il n’y en a pas eu tant que ça, à part une espece de crevette bizarre qui se baladait sur la jonque (moi qui m’attendait à trouver des rats, que dalle) et les saletés de moustiques bien sûr mais rien de très exotique jusque là. Sauf à Cat Ba. Je ne sais pas pourquoi, mais ça a été un festival dans ce restaurant (pas bon) de l’île. Le summum étant l’étape pause pipi, où il a fallu se débrouiller pour atteindre les toilettes en marchant sur la pointe des pieds entre les énormes carcasses de blattes transgéniques qui jonchaient le sol. Quand je pense que tout le monde y est passé en serrant les dents et que de retour en France Maureen et Charlie crient comme des hystériques à l’approche d’un moucheron, je me dis que les thérapies comportementales, ça ne marchera jamais sur elles.

4h de voiture plus tard (les trajets de la dernière semaine auront été ma grosse erreur, j’avais compté en distance et non en temps de trajet, jamais je n’aurais imaginé que notre vitesse moyenne s’établirait autour de 35km/h !), nous arrivons à Ninh Binh pour passer la nuit. Et là, nous découvrons un hôtel… enfin un resort comme on dit, de MALADE MENTAL. Il fait déjà nuit mais nous nous rendons vite compte qu’on est dans une annexe du paradis. Surtout après la jonque un peu spartiate on va dire, on apprécie d’autant plus ! Les filles ne résistent pas à l’appel de la piscine intérieure et ensuite tout le monde passe un temps indécent dans la gigantesque salle de bain.

ninh bin

Quand je me rends compte sur le programme que le départ le lendemain matin est prévu à 8h, je me dis que ça ne va pas être possible, trop frustrant de ne pas profiter un minimum de cet endroit fabuleux. Nous changeons donc les plans pour le lendemain et décalons le départ de 2h, et je mets le reveil, pour que les filles puissent profiter au maximum de la piscine le lendemain, oui oui, je mets le réveil plus tôt pour aller à la piscine, uhuh, je ne pensais pas un jour faire ça dans ma vie !
20140424_085548

Nous quittons à regret cet endroit paradisiaque (j’ai l’impression d’écrire ça à chaque fois qu’on a changé d’endroit) (ah ce n’est pas une impression ?) pour aller découvrir la région, qu’on appelle la baie d’along terrestre.

20140424_095827

Nous montons sur une petite barge, pour naviguer sur la rivière Hoan Long qui serpente entre les formations rocheuses émergeant des rizières, parmi les élevages de canards.

20140424_104631

oui, il fait vraiment gris (et chaud)

20140424_110528IMG_3093

Nous croisons des barques sur lesquelles les rameuses rament avec les pieds, impressionnant !

IMG_3158ninh binh1

puis nous atteignons Kenh Ga, un village flottant

   20140424_105155

kenh ga20140424_105559

20140424_113852

20140424_111825

et il faut déjà repartir, direction Mai Chau, une région de rizières où vivent les Thais Blancs et les Muongs, dans des maisons à pilotis.

Sur le chemin, nous nous arrêtons sur un petit marché au bord de la route. Cette fois çi c’est moi qui doit poser pour la photo une fois n’est pas coutume !

20140424_154130

20140424_154045

Nous arrivons au crépuscule à Mai Chau, le paysage est sidérant.

mai chau

Nous laissons l’hôtel pour aller diner dans le village, où beaucoup de maisons se sont transformées en pensions de famille et servent des repas. Encore une fois, nous ne croiserons quasi pas d’autres touristes. 

maichau2

Du coup le spectacle de danses traditionnelles des ethnies locales a une saveur bien plus sympathique, avec comme public en plus de nous 5, tous les enfants et voisins qui viennent eux aussi en profiter.

thai2

Demain, nous passerons la journée à vélo dans les rizières, et nous ferons une très jolie rencontre…

A suivre !

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 Commentaires pour “Dans les rizières”

  1. 1
    Virginie dit:

    Superbe j’ai hâte de lire la suite, mais je ne vous ai pas vu en photo !!….

  2. 2
    Stef dit:

    Lovee
    Trop bien ecrit

  3. 3
    gnima dit:

    J’aime bien votre approche à la découverte culturelle…au tourisme de proximité ! Bravo !

  4. 4
    Anne B dit:

    Hehehe…Les photos sont tout de suite plus belles quand les filles posent pieds nus – oui, oui, desolee je suis obsédée par les Crocs, je peux vraiment pas 😉
    Biz!

  5. 5
    Elise dit:

    Bah alors elle est ou ta photo? J’ai hate de lire la suite …

  6. 6
    Le Chat dit:

    d’accord avec Anne 😉

  7. 7
    Sophie dit:

    j’avais bcp aimé nin binh…j’avais l’impression d’etre dzns un film de tran an hung (oui je sors ma culture ).
    le seul hic c’est que cela avait été un cauchemar pour mon père (paraplégique) et je me souviens encore -emue – de tout le monde qui était venu preter main forte pour le transférer dans la petite barquasse…

    ** oui oui je viens d’attanquer ton récit au VN **
    bizzz!:)

  8. 8
    Christel dit:

    Hello Christel
    J’avais lu ton récit avec beaucoup d’intérêt et mon cher et tendre et mon grand de 22 ans partent normalement début mai 15 jours ! Peux tu me dire stp si tu en as un peu le temps si tu avais fait des vaccins particuliers ? Éric sinterroge car il lit pas mal de trucs en ce moment

  9. 9
    Christel dit:

    Ah il manque la fin de mon message qui te remerciait ! Christel

Laisser un message

© 2017 | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Knut - Powered By Wordpress