24
juin

Vietnam, la suite ! Hué

C’est donc avec un petit (énorme) pincement au coeur que nous quittons Hoi An après un dernier plongeon dans la piscine. Direction Hué, l’ancienne capitale impériale du Viet Nam. 

Après 4h de route, nous allons directement sur le site du tombeau d’un des empereurs de la dynastie Nguyen, et malgré la chaleur et la fatigue du voyage, on s’y sent tout de suite bien. C’est splendide, reposant… serait ce l’effet de la géomancie vietnamienne ? il y a très peu de monde, les filles jouent parmi les vieilles pierres pendant que notre guide nous raconte avec passion l’histoire des empereurs.

hue

HUé3

Hué2

Nous poursuivons notre visite des principaux sites de Hué, par le marché de Dong Ba. Hyper animé, on en prend plein les yeux et les oreilles, il faut faire attention à ne pas se faire rouler sur les pieds par les scooters qui zigzaguent entre les étals, tout comme les rats d’ailleurs, qui détalent derrière les échoppes. A Paris j’en ferais une crise de spasmophilie je pense, mais ici, je trouve ça presque charmant.

Je serais restée des heures à regarder chaque stand, observer les échanges, goûter enfin un durian ! mais encore une fois, Maureen est à la limite du malaise olfactif, alors nous ne nous attardons pas. 

Moi qui rêvait de me gaver de mangoustans pendant tout le séjour, j’apprends que ce n’est pas la saison, snif. En revanche, on peut trouver des ramboustans, un peu dans le même genre, c’est plus un cousin du litchee que de la clémentine cette fois çi. On les appelle d’ailleurs « les litchees chevelus », et notre guide a la bonne idée de donner aux filles leur autre appellation : « les testicules poilues » : gros succès auprès de mes grandes bien entendu.

Hue5

(non, la dame en bas à droite ne vend pas des prothèses mammaires, c’est de l’agar agar)

Hue4

Nous partons ensuite nous installer à l’hôtel Saigon Morin, palace à l’ancienne construit en 1901, archi charmant avec ses vieilles photos d’époque dans les couloirs. On y croise même un portrait de Mme Chirac (un peu plus récent, certes). Les filles investissent immédiatement la petite piscine, mais la nuit tombant, les moustiques attaquent et il est temps de se replier. Sur Trip Advisor, que nous consultons désormais avant chaque repas, il est conseillé la meilleure pizza de Hué. Et oui, pizza… les filles n’en peuvent plus du riz et nous avons envie de leur faire plaisir ! Si vous êtes en manque de denrées occidentales, et que vous voulez manger une très bonne pizza, il faut donc aller chez Zucca. Moi, l’idée de manger autre chose que local me défrise, donc je me prends mon Pho chéri : je n’aurais jamais cru apprécier une soupe bien chaude par 35° mais le fait est que c’est hyper agréable à déguster.

20140419_203908

(oui bon j’ai quand même pris une part, pour goûter… )

Le lendemain, après un splendide petit déjeuner,

hue6

(j’ai adoré l’air wick local, un ananas chauffé par une bougie chauffe plat !)

nous partons à vélo nous balader au milieu des maisons anciennes qu’on appelle « maison-jardin » typiques de Hué.

hue7

La petite mamie à qui appartient la maison ressemble fort à la grand mère dans « Totoro » ^_^, c’est une des nombreuses descendantes directes du dernier empereur d’Hué. Elle nous offre le thé pendant que le guide nous explique le mode de vie des habitants à l’époque de la cité impériale, et la pratique du culte des ancêtres de nos jours. Je trouve tout ça fascinant, les filles écoutent avec attention. Nous allons ensuite visiter la pagode de la Dame Céleste, située en bordure de la rivière des parfums.

hue9

Hué10

Nous rentrons à l’hôtel après avoir fait une petite croisière sur la rivière des parfums en passant sous le pont construit par Gustave Eiffel, ce qui étonne beaucoup les filles. J’essaie tant bien que mal de placer quelques réminiscences du cours d’histoire de Jo sur les colonies françaises, et je me maudis de ne pas avoir plus préparé le voyage de ce côté là. Ca m’aurait également aidé à savoir quoi répondre d’autre à Maureen qui me demandait de lui expliquer le communisme : « on va regarder sur wikipedia » (à ma décharge Maureen ne souffrant aucune approximation, je préfère dire « je ne sais pas » que de m’aventurer sur un terrain que je ne maitrise pas totalement, du coup, je dis trèèèès souvent  : « je ne sais pas », en effet).

Le lendemain, nous partons à la découverte de la cité impériale. Construite au XIXème, la cité a été ravagée pendant la guerre, et il ne reste plus beaucoup de bâtiments debout, mais notre guide parvient à nous faire imaginer la vie à l’époque.

 Hué

Hué1 20140420_164846

20140420_162820

20140420_164131

hué4

Il est déjà temps de prendre l’avion pour Hanoï. Nous préservons les batteries des tablettes pour le vol lui même, condition sine qua non pour que Charlie reste tranquille devant son DA. Pour l’anecdote, oui, j’avais emporté mon crochet au Vietnam !

avionhanoi

Nous arriverons tard dans la soirée à l’hôtel Silk Path pour une très courte nuit car dès le lendemain matin à l’aube, nous partirons pour un long périple en voiture et speedboat, pour rejoindre l’île de Cat Ba, où nous attend une jonque rien que pour nous, qui nous emmènera passer deux jours magiques sur la fameuse Baie d’Along, en évitant les zones les plus empruntées..

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Commentaires pour “Vietnam, la suite ! Hué”

  1. 1
    Annette vitamine dit:

    Ce voyage me semble à la fois fascinant très curieux et zen. Et en tu nous le fait partager ! Maintenant j’attends la suite !

  2. 2
    KStories dit:

    Très très très beaux : le récit, le voyage, l’émotion ! et alors avec les photos… c’est comme si, nous aussi, nous y étions !
    La suite, la suite :-)

  3. 3
    Anne B dit:

    Tout est parfait…Mais les crocs, les crocs…Même en essayant de me conditionner au max, pas moyen, j’y arrive pas 😉
    Je sais bien, tu nous as déjà donné toutes les justifications, mais quand même…T’aurais pu leur acheter des Saltwater 😉
    Bisous!!

  4. 4
    Florence dit:

    J’attends la suite du récit avec impatience !!! J’ai fait ce voyage il y a plus de dix ans maintenant. A l’époque (ça devait être en 2002)sans enfant. J’ai désormais 3 filles aussi ;)))
    J’avais également tellement aimé Hoi an…
    J’ai vraiment ri en lisant le récit de Dalat ! Quelle ville kitchissime ! Mon souvenir y est, pour ma part, associé à une tour Eiffel et à un vin local absolument épouvantable mais qui nous avait permis de passer l’une de nos plus belles soirées au Vietnam !
    J’attends que notre petite dernière grandisse un peu (elle a aujourd’hui 13 mois) car la lecture de votre récit me donne tellement envie d’y retourner en famille !
    A bientôt !
    PS 1 : pour les crocs, je comprends mille fois…
    PS 2 : j’aime votre blog pour votre franchise et parce qu’il me fait bien souvent déculpabilisée (merci !!!) mais il aura fallu ce récit pour que je franchisse enfin le pas…

  5. 5
    Florence dit:

    déculpabiliser 😉

  6. 6
    Stef & sa Belette dit:

    un pays merveilleux !
    je vous comprends !
    bon retour

  7. 7
    Sophie dit:

    ah le durian!!:)
    voilà, c’etait tout :)

  8. 8
    Nath dit:

    On vient de me conseiller votre blog car nous projetons de retourner au Vietnam, d’ici quelques mois, et sommes donc à la recherche d’infos et de conseils pour organiser au mieux ce beau voyage … en voyant vos photos, j’ai vraiment envie de pouvoir me téléporter out de suite …

Laisser un message

© 2017 | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Knut - Powered By Wordpress