26
fév

Goûte au moins !

Chez nous, pour l’instant, (je croise les doigts, je touche du bois et j’allume un cierge) je n’ai jamais eu de gros soucis pour faire manger mes filles. Enfin disons que ce n’est pas sur le terrain des repas qu’on s’affronte (c’est, enfin c’était, plutôt sur le terrain du sommeil qu’avaient lieu nos bras de fer).

Petites, les filles mangeaient de tout, sans aucune difficulté. Charlie est sur le même modèle, allant même jusqu’à réclamer courgettes ou brocolis au resto, pour ma plus grande fierté. Bah ouais, pour une fois que je sens des regards mi-haineux mi-teintés d’admiration quand Charlie pleure parce qu’elle veut pas des frites : je prends ! (ça me change de ceux plein de pitié/dédain quand elle me pète une crise parce que j’ai refermé la portière à sa place, mais on ne parle pas du terribe two-three-four aujourd’hui)

En grandissant, leurs goûts s’affirment, et le temps béni du repas où personne ne tire la tronche est révolu.

Johana par exemple, déteste les spaghettis (si, c’est possible) et le jambon de parme (bis) en revanche elle adore le chou fleur et les épinards.

Maureen, c’est les escargots son pêché mignon, et j’ai renoncé à lui faire avaler des carottes sous quelque forme que ce soit.

Pour ma part, j’ai toujours regretté de n’avoir découvert les huîtres qu’à 35 ans passés. J’ai vraiment mis un temps infini à passer outre mon dégôut, me lancer et découvrir que j’adorais ça. On a donc proposé des huîtres très tôt à notre trio infernal. Si Jo a adheré direct

pour Maureen, on a loupé le coche, elle fait la même tronche que si on me propose des escargots, et Charlie a vraiment encore du mal avec la texture.

Comme je suis joueuse, demain, mercredi 27 février, je vais retenter le diable, en emmenant les filles au salon de l’agriculture, sur le stand de la Normandie, pour les faire participer à un atelier découverte autour des huîtres (c’est quoi une huître, c’est quoi un calibre, comment on les elève, et surtout, une dégustation héhé…)

Si ça vous dit, il y a plusieurs créneaux d’une heure à 10h30 / 13h / 15h / 17h sur le stand F51 du Hall 7.2. 

aux éditions Circonflexes, un livre qu’on aime beaucoup

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Commentaires pour “Goûte au moins !”

  1. 1
    karen dit:

    ici c’est la pieuvre qui fait fureur ;o)

    j’adore les huitres – aies une petite pensee pour moi,merci ;o)

  2. 2
    Gawell dit:

    Joueuse !
    La nourriture est un sujet tabou je m’arrache les cheveux…je sais pas ou ca a merde, j’ai pourtant fait pareil avec les 3 ( a l’exception du chocolat pour #2 et 3 mais y a que #2 qui n’aime pas) la 3eme est une veritable pain in the neck quand on aborde la nourriture, le sommeil aussi d’ailleurs.
    Bref on est tres loin du stade ou on essaie les huitres, quoique #2 a ose et a aime… de la a me farcir une sortie au salon de l’agriculture, je ne crois pas. Enjoy !

  3. 3
    clem dit:

    Chez nous aussi c’est assez bizarre, la puce adore escargots, huitres, sardines, mais déteste le fromage, le chocolat au lait, la confiture…
    Soit à peu près l’inverse de son frère, simple quoi ;-)

  4. 4
    Anne B dit:

    Oh punaise, les escargots…Rien que d’y penser j’ai le coeur qui se souleve…

  5. 5
    **gaelle** dit:

    alors le bilan du salon et de la dégustation :) ? bon après avoir acheté sur tes bons plans/conseils le CD d’alizouille, je voulais acheter le livre conseillé « goute au moins » mais il n’est plus édité…. arrrrrr!

Laisser un message

© 2014 | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Knut - Powered By Wordpress